Chambre de métiers et de l'artisanat de la Corrèze
Web de la Chambre de métiers Corrèze
Accueil

Créer ou reprendre une entreprise en période de crise


Dans le cadre de la Semaine nationale de la création reprise, 6 créateurs repreneurs d'entreprises artisanales 2012 ont expliqué leur motivation, ce qui les anime, les fait rêver. Pourquoi et comment ont-ils décidé de se lancer… Comment abordent-ils leur projet, leur marché dans un contexte à priori difficile…



Créer ou reprendre une entreprise en période de crise

Parmi les nouveaux artisans 2012 présents :

  • Nicole Ladevie, a repris le salon de coiffure Bouyoux à Egletons
  • Valérie Cantony, a créé une entreprise d'encadrement et de restauration de documents à Venarsal
  • Eric Celle a créé un atelier de reliure à Brive.
  • Jérôme Lepegue a créé une entreprise de couverture charpente à Lagraulière
  • François Vulliez a créé une entreprise de menuiserie à St Exupéry les Roches
  • Pascal Bouyg a créé une entreprise d'électricité générale à Sérandon.
     
L'artisanat limousin compte 15 000 entreprises et représente plus de 30 000 actifs répartis sur tout le territoire.

Avec la crise et ses répercussions sur l'ensemble du territoire et de l'économie, nous observons un ralentissement de l'activité et des mouvements.

Malgré cette conjoncture plutôt morose, des indicateurs nous montrent que la force d'agir et la volonté d'entreprendre des futurs chefs d'entreprise riment avec projet d'installation fiable, solide et cohérent.



Les missions et services des Chambres de Métiers

Le réseau des Chambres de Métiers s'impose comme un acteur essentiel dans le développement et l'accompagnement des entreprises artisanales et oeuvre au quotidien pour leur pérennisation en développant des actions collectives et toujours plus de services communs pour les artisans et l'ensemble de leur public : collaborateurs, jeunes, créateurs et repreneurs.

Un accompagnement tout au long de la vie de l'entreprise

Les créateurs comme les repreneurs bénéficient de stages de préparation à l'installation (SPI), stage court obligatoire de 35h d'initiation à la gestion de l'entreprise.
Ces stages leur assurent une préparation compléte à l'installation (études de marché, choix du statut juridique de l'entreprise, gestion des ressources humaines, comptabilité, etc.) avec, toujours pour objectif, la compétitivité, la pérennité et le développement de leur entreprise.

Les Chambres de Métiers savent également mobiliser leur réseau de partenaires (banques, notaires, cabinets de gestion, experts-comptables, avocats et organisations professionnelles) pour aider à la construction du dossier et répondre à l'ensemble des besoins financiers, juridiques, fiscaux, sociaux.

En 2011, ce sont près de 1700 porteurs de projets qui ont été accueillis par l'ensemble des Chambres de Métiers du Limousin.


A lire dans La montagne…


A lire dans l'Echo de la Corrèze


A voir sur France 3



Lu 527 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


A lire également :
< >