Chambre de métiers et de l'artisanat de la Corrèze
Web de la Chambre de métiers Corrèze
cmacorreze19

Être maître d'apprentissage aujourd'hui


Tour à tour médiateur, formateur, tuteur voire confident, le maître d'apprentissage endosse des responsabilités complexes qui nécessitent une formation solide.



Être maître d'apprentissage aujourd'hui

La formation en alternance, c’est avant tout une affaire de rapports humains. Au coeur des interactions nombreuses induites par le contrat liant un apprenti à son employeur, se trouve le maître d’apprentissage.

 

Une formation par l’apprentissage, il faut toujours le rappeler, ne peut se dérouler que lorsque trois conditions sont réunies : la volonté d’un jeune de préparer un diplôme par cette voie de formation, un centre de formation susceptible de l’accueillir, et enfin une entreprise capable à la fois de recruter le jeune et de contribuer à sa formation sous la responsabilité d’un maître d’apprentissage.

Le rôle du maître d’apprentissage dans le parcours de formation de l’apprenti est donc essentiel puisque, en lien et en complémentarité avec le centre de formation, il va accompagner l’apprenti dans l’acquisition de ses connaissances en situation de pratique professionnelle. 


Maître d’apprentissage, donc responsable.

Les fonctions remplies par le Maître d’apprentissage se répartissent en trois grands axes : « assurer la formation de l’apprenti », « contribuer au suivi et à l’élaboration de la formation », « garantir la sécurité de l’apprenti ». Sous ces thèmes on trouve des missions essentielles à la mise en oeuvre de la pédagogie de l’alternance dans l’apprentissage. Avec une focalisation toute particulière sur l’importance des supports de liaison préparés avec l’équipe pédagogique du CFA. Ceux ci sont en effet constitutifs du lien qui doit s’établir entre les deux lieux de formation. Un document de liaison bien tenu est le plus souvent révélateur d’une pratique véritable de la pédagogie de l’alternance. A l’inverse, négliger d’accompagner le jeune dans la tenue de son livret pose le problème de la responsabilité du maître d’apprentissage dans l’exécution du contrat qui lie l’employeur au jeune.

 

Un chef d’entreprise peut être le Maître d’apprentissage du jeune, mais également un de ses salariés ayant la qualification requise. (consulter la fiche « former un apprenti  » ).


Combien d’apprentis peut former le Maître d’apprentissage ?

Chaque Maître d’apprentissage (employeur ou salarié) peut accueillir simultanément 2 apprentis ou élèves en DIMA (Dispositif d’Initiation aux Métiers en Alternance) + 1 apprenti redoublant.
 

Exception : des règles particulières existent notamment pour la coiffure. Elles fixent  un nombre inférieur d’apprentis.

 

Un arrêté du 10 mars 1992 a élargi les possibilités d'embauche d'apprentis dans la coiffure.

 

Nombre d'apprentis autorisés dans un salon de coiffure :

Être maître d'apprentissage aujourd'hui

Formalités pour l’établissement du contrat d’apprentissage

Le Maître d'apprentissage doit compléter le projet de contrat et le retourner au service apprentissage (disponible sur ce site).


Contacts :

Chambre de métiers et de l'artisanat
Service apprentissage
Fabienne Chassaing,
apprentissage@cma-correze.fr
05 55 29 95 95


Lu 9752 fois