Chambre de métiers et de l'artisanat de la Corrèze
Web de la Chambre de métiers Corrèze
Accueil

Bâtiment : 2% de croissance (espérée) en 2011


L’artisanat du bâtiment est un excellent révélateur de l’activité économique d’une région, d’un département ou d’un pays. Au-delà des statistiques, il apporte de précieuses informations quant au moral des Français, à leurs projets d’investissement. Jean-Michel Treille représente les petites entreprises du bâtiment en Corrèze. Il nous donne son sentiment pour l’année 2011.



Jean-Michel Treille est Président de la Capeb 19, Confédération artisanale des petites entreprises du bâtiment en Corrèze.
Jean-Michel Treille est Président de la Capeb 19, Confédération artisanale des petites entreprises du bâtiment en Corrèze.
60 pourrait bien être le chiffre préféré de Jean-Michel Treille, Président de la Capeb 19. Un chiffre que le représentant des petites entreprises du bâtiment aime énoncer pour rappeler que les entreprises de moins de 10 salariés représentent 60% du chiffre d’affaires, 60% des apprentis et 60% des emplois du secteur du bâtiment. Bien loin devant des groupes colossaux moins implantés dans les territoires.

La crise est arrivée en retard en Corrèze

Pour Jean-Michel Treille, « l’année 2010 aura été plutôt difficile pour les artisans du bâtiment en Corrèze ». Avec des effets de la crise ressentis localement plus tard qu’au niveau national : « La crise est arrivée chez nous tardivement et ses effets s’estomperont donc avec un certain décalage », explique t-il.

En ce début d’année, les artisans du bâtiment enregistrent beaucoup de demandes de devis. Une excellente nouvelle pour le secteur, bien entendu. Les prévisions nationales indiquent d’ailleurs une croissance à 2%… Même si les intempéries de fin d’année, notamment la neige, ont mis les entreprises du gros œuvre en chômage technique et ainsi décalé les plans de charge. Mais, Jean-Michel Treille pondère : « je n’oublie pas que de nombreuses entreprises continuent de souffrir. Particulièrement dans le second œuvre, dans les métiers de l’électricité, de la plomberie, du chauffage… Certaines doivent faire face à des difficultés de trésorerie et font appel à Oséo ou au soutien bancaire… D’autres doivent recourir au licenciement. »

Le marché de la rénovation souffre de la disparition des aides

La TVA à 5,5%, sauvée jusqu’à fin 2012, continue d’avoir des effets bénéfiques pour les entreprises et permet parfois d’adoucir les effets de la crise. Mais le représentant du bâtiment ne cache pas une certaine amertume face à la disparition de certaines aides : « Nous regrettons simplement que les politiques d’incitation financière en matière d’isolation et de chauffage… aient chuté de 10 points en ce début d’année. En Corrèze, notre activité dépend de la construction de logements neufs, mais pas seulement. Je dirais même que nos petites entreprises vivent grâce au marché de la rénovation. Les incitations ont donc ici un écho très important… »

D’autant plus que l’amélioration de la performance énergétique est imposée par de nouvelles réglementations techniques issues du Grenelle de l’environnement. Celles-ci ont complètement modifié les façons de voir les choses. Et de travailler. Les formations Fee Bat permettent aux artisans de se différencier et d’obtenir le Label Éco Artisan. Délivré par Qualibat, organisme indépendant, accrédité par la Cofrac, ce Label atteste de la capacité de l’artisan à réaliser une évaluation thermique globale, à délivrer un conseil en matière de rénovation thermique et, bien entendu, de réaliser les travaux et en contrôler la qualité. La RT 2020 impose notamment aux habitations individuelles de passer d’une consommation de 250 Kw/h à 50 Kw/h par m2 d’ici 2020. Un véritable défi technique. La Capeb doit donc assumer un rôle majeur dans la préparation des entreprises et continuer d’accompagner et de former les technicieqns du bâtiment.

L’artisan du bâtiment est :

• un homme à 96%
• de 46 ans en moyenne
• qui travaille seul à 50%
• en entreprise individuelle à 67%
• ou emploie 5,1 salariés en moyenne quand il est employeur

Source : Chiffres clés de l'artisanat Limousin

Contact :

• Jean-Michel Treille
Les Récompenses
19230 Conceze
05 55 26 59 91

www.capeb.fr


Lu 1669 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter